FCP X Creative Summit: Apple s’ouvre aux utilisateurs !

FCPXCSLOGO_gris

Est ce le fait que le premier film « Blockbuster » monté sous FCPX sorte prochainement ou bien est ce une volonté de changement de politique de la part de Tim Cook, en tout cas, depuis quelques mois on sent de la part d’Apple une volonté de communiqué et d’échanger avec les utilisateurs de Final Cut Pro X.

planning

Future Media Concepts organise fin juin à Santa Clara en Californie, un grand séminaire autour de Final Cut Pro X. Ce séminaire se déroulera sur 4 jours du 25 au 28 juin 2015. Durant ces 4 jours, conférences, formations, discussions et débats autour de Final Cut Pro X mais aussi de Motion. Tous les domaines de la Post-Production, des flux de production seront couverts, et animés par des formateurs de renom certifiés. Voir le planning des 4 jours.

applecampus24

Le point d’orgue de ces 4 jours sera la visite du Campus d’Apple et la rencontre avec les ingénieurs derrière le développement de Final Cut Pro X.

day at Apple

L’enregistrement à ce séminaire à un coût certains, démarrant à $745/$945 pour les premiers inscrits jusqu’à $945/$1245 pour les inscriptions post 13 juin. Ceci ne tient pas compte du transport et de l’hébergement.

register

Si officiellement, Apple n’est pas l’organisateur de cet événement, il est clair que la société de Cupertino est derrière cet événement. Un changement de politique qui intervient à un moment ou Final Cut Pro X a atteint une maturité certaine, disposant d’un écosystème conséquent.

15 Commentaires

  • ponponpostprod dit :

    Ca ne vous dirait pas de titiller Apple pour organiser un événement similaire dans la langue de Molière ? Je me porte volontaire pour animer par exemple un atelier sur le montage documentaire avec FCPX, le workflow mis en place avec le mixage sous Pyramix et l’étalonnage avec Resolve …

  • Zerkhezy dit :

    C’est formidable !

    Apple qui ouvre tout son campus rien que pour parler d’FCPX, ils attendent des retours utilisateurs comme ils le faisaient avant, ça commence vraiment à bien tourner.

    Je sens que d’ici quelques temps, on va finir par voir Apple revenir au NAB.

    Super nouvelles en tout cas, merci Erwan.

    😉

  • VSD dit :

    Je vais sûrement me faire incendier… ou j’ai mal piger quelque chose, mais je m’interroge !

    « depuis quelques mois on sent de la part d’Apple une volonté de communiqué et d’échanger avec les utilisateurs de Final Cut Pro X. »

    Apple s’ouvrent aux utilisateurs afin de savoir quels sont les logiciels, ou plugins que l’on utilise pour réaliser un film, en dehors de FCPX ? Une table de montage pour faire du bout à bout il y en a plein 🙂
    Je n’ai pas tout , voir, pas bien compris, voir pas compris du tout cette new …
    Si je me souviens bien, beaucoup,voir beaucoup trop, à mon avis, de logiciels tiers ont été utilisés…pour le Blockbuster, alors qu’il fut un temps, ou FCP7 et sa Suite entouré de Shake se suffisaient presqu’à eux seuls !

    Je ne veux nullement faire le rabas-joie ! Mais là, je veux bien qu’Apple me démontre ce qu’ils ont de « particulier » pour ce film, qui aurait pu très bien être fait sous Avid ou Première ?
    Il y a un truc qui m’échappe, qu’est ce que FCPX à de prodigieux là dedans ?

  • Samalaplaya dit :

    Il n’y a rien de particulier/prodigieux, je pense simplement qu’Apple s’est fait incendier comme jamais, et qu’ils sont un peu obligés de montrer patte blanche à leurs utilisateurs pro.
    Du coup l’alibi rigolo du blockbuster sensé redorer le blason est l’occasion aussi de se repositionner un peu, et de donner des nouvelles par l’intermédiaire d’un collectif extérieur…

    On peut considérer que c’est aussi l’équivalent d’une feuille de route, que tous leurs concurrents communiquent régulièrement afin de garder l’attention et la motivation de leur cible.
    Je pense aussi qu’ils voient l’agitation créée par la concurrence, les évolutions de cette même concurrence, ils ne peuvent pas rester en dehors de tout ça.
    (NB : la récente conf de presse annonçant un pauvre macbook presque moins bien que celui d’il y a 8 ans, une apple tv qui ne marche pas – et marchera jamais en France des Box – au prix super divisé et une une exclusivité HBO limité dans le temps dont tout le monde aura les contenus ailleurs, servant à étoffer un peu la remise au 1er plan de la montre est quand même moins excitante que « quelque chose » qui se passe enfin dans un milieu où ils tenaient le haut du pavé).

    J’ai lu le planning, y’a des trucs, par ex. concernant Motion, très intéressant. Coté Apple, il s’agit quand même notamment de renouer contact avec un public qu’ils préfèrent voir là que vomissant dans un forum comme pendant 2 ans 🙂
    C’est vrai que c’est vraiment « la volonté de Apple de revenir au minimum syndical d’échange et de relation client », ils étaient loin sous le minimum, mais c’est super quand même globalement, il faut le reconnaître.
    En fait ils se renseignent sur ce sur quoi ils devront plancher pour revenir à niveau et ne pas être obligé, pour le final user, d’utiliser 20 softs tiers pour arriver aux fins d’une grosse prod. Bientôt ils rachèteront Color Finale (un mec bosse à fond en ce moment pour gagner le gros lot 🙂 🙂 ) pour s’opposer à la montée de Resolve, et une ou 2 sociétés pour montrer qu’ils avancent au minimum en croissance externe hehehehehehe 🙂

    Bref, cynisme à part, tu t’accroches à ce blockbuster parce que ça te plait de démonter les ficelles – certes très grosses – de cette com’ grossière, petit coquin, mais il y a beaucoup de positif quand même. dans le sumnit

  • ponponpostprod dit :

    Glenn Ficarra (Réalisteur de Focus) »I could cut at least twice as fast if not three times as fast on Final Cut Pro X as I could on Avid. »

    Ca fait 20 ans que je monte et pour moi c’est l’outil qui me convient.
    Dés 1993 je montais sur Avid quand les premiers disait : « j’ai du male piger quelque chose mais j’aimerais qu’on m’explique comment on va pouvoir monter un film avec un ordinateur ! »…

    La gestion des médias, les mots-clés el les favoris sur tout ou partis des clips, la gestion multicanale de l’audio et les rôles, l’index de la timeline sont des révolutions dans l’outil que j’utilise tous les jours qu’Avid et Premiere doivent être en train de rêver de copier.

    Glenn « We worked with Avid editors on our features and it struck us that things just hadn’t progressed. There was this huge reinvention of how you edit and then it stopped. We had shot a movie digitally, but it felt as if we were still cutting on a flatbed. »

    Et ce n’est pas pacque je dois faire appelle à un logiciel tiers pour exporter un aaf que je grommelle, surtout quand ce logiciel tiers s’interface à merveille avec le miens et me dispense de penser à patcher mes sources et à me balader 24 pistes sur une timeline.

    J’ai un vrai plaisir à monter avec FCPX grace à sa déconcertante simplicité et le temps gagné au montage je l’utilise à peaufiner tous les petits détails, c’est que du bonus.
    J’en suis à 2 52′ montés avec FCPX, 1 pour TF1 et l’autre pour France TV et même dans cette chaîne nationale, où on m’a donné la possibilité de travailler avec mon outil favori, des monteurs historiques MediaComposer ont récupérer mon installation pour goûter à cette révolution que ne leur offre pas Avid.

  • Samalaplaya dit :

    T’as entendu VSD ? Alors maintenant ça suffit ! Écoute un peu Glenn toi aussi et arrête ton conservatisme ! M…. alors ! 🙂

  • VSD dit :

    Tf1 , France TV ?!? , pardon, tu peux m’expliquer ce que c’est ? 🙂
    Glenn par ci, Glenn par là… c’est deux Glenn différents, ou c’est toujours le même ?
    Tu me vois ravi que tu y trouves un réel plaisir à monter avec FCPX !
    Des monteurs historiques Média Composer, viens un jour à Londres je t’en présenterais
    également quelques uns ! Ils sont Monteurs, et sont choisis par un Réalisateur, ce n’est pas le réalisateur qui dit au monteur de bosser sur telle ou telle station !
    Glenn à réaliser ,pas monter si ? Ou alors j’ai à nouveau loupé un truc ! 🙂
    Pour être honnête, je n’aime pas ce qu’il a réalisé… Je n’ai jamais été voir un de ses films,
    Coppola, Scorsese pour n’en citer que deux etc … ça me va mieux ! Glenn ce n’est pas ma tasse de thé !

  • Macgicien dit :

    VSD, si je suis bien ta logique part rapport aux suites logiciels (Final Cut Studio que tu cites), tu parts du principes que si on as acheté Final Cut Studio, il faut utiliser tout les logiciels pour faire les différents metiers qu’il y a autour du film ?
    Donc il faudrait forcer le mixage audio sur SoundTrack Pro, forcer l’étalonnage sur Color ou le compositing/animation sur Shake ?
    Pourquoi ?

  • ponponpostprod dit :

    « 14-18 en territoire ennemi » réalisation Dominique Hennequin, monté sur FCPX chez Nomade TV (Metz), diffusé dans le cadre du magazine reportage de TF1 le 8/11/2014.
    « L’architecte et le menuisier » réalisation Jean-Louis André, monté sur FCPX à France Télévison (Nancy) diffusion à venir sur France3 Corse et Marseille.
    Heureusement je n’ai pas besoin d’aller à Londres pour rencontrer des « monteurs historiques » Avid, ça existe en France et même en province (si, si).
    Je ne suis absolument pas dans une guerre de logiciel et je respecte complètement le fait qu’on en préfère l’un plus qu’un autre. Quand le maçon vient faire ma maison c’est lui qui choisi sa truelle et son béton. Personnellement en tant que monteur, je trouve que FCPX, loin d’être un daube, m’apporte enfin des outils nouveaux et me libère de beaucoup de choses me permettant d’être encore plus dans mon montage et moins dans la manip. technique.
    Si je site Glenn Ficarra, c’est pour dire que d’autres on le même ressenti que moi, il a été monteur lui aussi, il fait équipe avec son monteur et c’est ensemble qu’ils ont fait ce choix logiciel et qu’il vont le refaire sur leur prochain film.
    Je ne porte pas de jugement sur son travail en tout cas surement pas sans avoir vu aucun de ses films…

  • Samalaplaya dit :

    Hello,
    Il n’y aura pas de consensus particulier dans ces lignes, puisqu’un biais s’insère dès le départ dans la discussion…

    En effet, Apple (ou FMC, peu importe) communique sur un événement dont l’annonce est une action de communication autour d’un logiciel dont le lancement s’était assez mal passé.
    Même si ça commence à remonter maintenant et qu’il est temps d’arrêter de ressasser le passé, c’est important puisqu’il y a eu un sacré déficit de confiance, et que la firme juge opportun de recréer du lien et de communiquer.

    Ai-je parlé de la composition du logiciel là au-dessus ? Suis-je rentré dans un détail quelconque ? Non. Simplement parce qu’il s’agissait de réelles lacunes techniques au départ, ce n’est peut-être plus le cas et donc ce n’est PAS LA QUESTION ACTUELLEMENT.

    La question est amha : comment une firme très connue pour sa com’ et son marketing, mais qui toutefois a rarement autant merdé dans ce créneau de prédilection à la sortie d’un de ses logiciels phares, va-t-elle revenir à niveau EN RESSENTI DU PUBLIC ?
    Car il ne s’agit toujours pas de technique, les XML, AAF, multicam et autres lacunes reprochées à sa sortie sont récupérées depuis belle lurette.

    Donc s’il y a des batailles ridicules comme celles qu’on lit ici (mais très rigolo, moi ça ne me dérange pas) et qui ressemblent aux ridicules et antiques ATI-AMD vs nvidia, Mac vs PC, PPC vs x86 ou Windows vs OSX, c’est parce que ce qui est ramené dans la conversation est encore plus ridicule, tout simplement : gageons qu’on ne relira donc pas de sitôt un truc du « type blockbuster ».

    Ce n’est pas à la hauteur, ce n’est pas convaincant pour un sou et même contre-productif (c’est pas vrai ? t’arrives à monter un film avec un soft fait pour ça ?), et quand tu t’étalais sur des pages web avec Walter Murch derrière son écran avec Coppola à ses coté ou les frères Coen devant Color, ça souffre un peu de la comparaison.

    Non vraiment, arrêtez avec cette histoire minable qui n’est ni à la hauteur de Apple, ni à la hauteur de la com’ d’Apple, ni à la hauteur certainement du logiciel concerné, on dirait un argument de com asiatique cheap qui cherche à redorer son blason alors qu’il fait dans le quantitatif de bas étage. C’est ça qui vous fait sortir avec des arguments moisis de tel ou tel a monté ou tourné avec ça etc. qui relève au mieux du CM2.
    Restez serein devant les arguments com qu’on vous lance, ne vous imprégnez pas trop, et les discussions s’en trouveront grandies.
    A mon humble avis toujours, évidemment…

  • Hello Samalaplaya,

    Je suis d’accord avec toi sur un point, la guerre des clans Avid, Premiere et FCP, Davinci, Apple, Windows est complètement stérile, puérile et elle fait perdre beaucoup de temps à tout le monde. Aujourd’hui on a la chance, en ce qui concerne le montage, d’avoir différentes philosophies de travail, différentes possibilités de pouvoir acquérir ou non un logiciel (achat, location), différentes machines… Bref on a jamais eu autant le choix de pouvoir choisir ( version d’évaluation) et de faire ses propres choix ! Donc au lieu de perdre du temps à lancer des polémiques, certains devraient passer plus de temps à créer, composer, monter.

    Pour le reste je suis moins en réceptifs sur tes arguments. Ce n’est pas « Sale » de parler de Blockbuster pour promouvoir un logiciel. Depuis plus de 20 ans cela se passe comme cela pour toute l’industrie du logiciel et cela est normal. Car faire qu’un logiciel s’intègre dans un flux de production aussi complexe est un aboutissement pour tous les dévéloppeurs que ce soit chez Avid, Adobe, Apple, Autodesk (les 4 A) et Blackmagic (le B).

    C’est aussi le meilleur moyen de communiquer sur son logiciel auprès des utilisateurs, de la presse et des amateurs. Et encore une fois ce n’est pas « sale » ! Voir Premiere Pro utilisé sur Gone Girl c’est une belle histoire, voir les monteuses du prochain Star Wars invitées par Avid parler de leur métier lors du dernier IBC c’était très enrichissant et voir que FCPX est maintenant mature avec Focus est important pour ses utilisateurs (amateurs ou professionnels).

    Car il est très intéressant de voir qu’avant Focus, beaucoup de monde dénigraient FCPX car il n’était pas Pro car pas présent dans l’industrie du Film et après Focus, non c’est plus important ?! C’est de la pure mauvaise foi.

    Personnellement, je suis dans le secteur de la post-production depuis presque 20 ans (oh my god!) et j’ai passé beaucoup de temps chez les développeurs. C’est important pour les développeurs de voir que leur logiciels ont permis de créer que ce soit pour un Blockbuster, un documentaire ou un vidéo clip. Et je tiens à différencier les développeurs du marketing. Car ce sont les développeurs qui se font taper dessus le plus souvent alors qu’ils n’ont pas les commandes des sorties.
    En tant qu’utilisateur, voir des démonstrations du flame, de shake, de Nuke sur tous les gros Blockbusters m’ont donné envie aussi de créer, de me mettre à ces logiciels.

    Est ce que Focus sera le film de l’année ? Ce n’est pas important ! Ce qui est important c’est que cela montre la voie, cela montre que c’est possible et que cela donne des idées à d’autres réalisateurs, monteurs, développeurs de plugins. Je ne suis pas sur que les premiers Film « Hollywoodien » sur Avid, FCP7, Premiere aient été les meilleurs films du monde, ce qui est important c’est qu’ils ont ouvert une porte.

    Pour l’événement FCPX, faut arrêter avec le lancement de FCPX (cela fait 4 ans…) Apple a beaucoup évolué ces derniers mois sous la direction de Tim Cook et cela va très bien pour eux (je pense) et ils sont très contents des ventes de FCPX.
    Je trouve bien, que pour les 4 ans de FCPX, la communauté des utilisateurs (qui est beaucoup plus grande que ce qu’on veut laisser croire) se réunissent pour faire le point sur les techniques que certains monteurs ont trouvés. Je trouve bien qu’Apple laisse ses développeurs discuter en direct avec des monteurs qui ne sont pas obligatoirement d’une grande chaine de TV ou d’un grand groupe broadcast. Il y a une volonté d’échange et d’ouverture qui est semble volontaire. Alors oui c’est aussi un grande part de marketing, mais je préfère cela au marketing d’il y a 4 ans qui muselait les développeurs et prenaient des décisions invraisemblables.

    A tous, Désolé pour ce long pavé, je ne m’exprime pas beaucoup dans les commentaires, car je ne veux pas trop interférer et biaiser vos discussions. Mais je voulais je partager mon ressentis et surtout vous dire que l’on a jamais eu autant le choix dans les outils, la possibilité d’apprendre sans limite via le net. Donc utilisons internet pour nous faire avancer, pour partager nos expériences, afin de créer et d’élever le débat plutôt que de lancer des polémiques (surtout des trolls) qui ne font avancer personne, bien au contraire.

    Et comme dit Samalaplaya « Restez serein » ! Bonne journée à tous.

  • Samalaplaya dit :

    QUOI !!!???!!! Tu fais un pavé plus long que moi !!??!! Je suis offusqué maintenant 😉

    Nan plus simplement, merci de ta réponse. Je suis moi aussi dans la post-prod depuis… 1998, je comprends ton choc hehehehehe. Et tout comme toi, j’accorde une importance aux dev. et à leur capacité à adapter les produits à leurs commandes qui sont parfois très volatiles et contradictoires. Un autre versant qui est le mien est le monde publicitaire, pas seulement en (post) prod. ce qui est une sensibilité un peu particulière, puisqu’elle te force à partager tes opinions entre une sorte de good et evil personnel :).

    Je réagirais sur 1 chose qui me parait source d’éventuelle incompréhension, je te cite : »Ce n’est pas « Sale » de parler de Blockbuster pour promouvoir un logiciel. »
    Je n’ai pas dit que c’était sale, j’ai dit que le fait qu’un NLE ait servi à faire un blockbuster (1) est à peu près la moindre des choses puisque c’est sa fonction et (2) que certains projets sont peut-être plus complexes que ledit blockbuster et n’en sont pas moins valeureux (et donc aussi pour le NLE); et éventuellement (3), pour celui qui accepte de faire la part des choses seulement (pas les mecs qui s’excitent parce qu’ils défendent religieusement des chapelles), on sait tous très bien quel est l’objectif de com’ de cette action, à savoir à peu près le même que celui pour le grand public des placements produits dans les films où l’on voit les héros avec des MBP, mais avec pour objet une recrédibilisation auprès d’une cible lus pro.
    DANS CE CONTEXTE PRECIS, ton « Car il est très intéressant de voir qu’avant Focus, beaucoup de monde dénigraient FCPX car il n’était pas Pro car pas présent dans l’industrie du Film et après Focus, non c’est plus important ?! C’est de la pure mauvaise foi. » n’a pas lieu d’être ou en tous cas est discutable et/ou erroné, puisque ce qu’il est important de voir c’est que même pour celui qui critiquait de quelque manière que ce soit avant, cette action com’ de Focus ne fonctionne pas à plein régime, ceci en toute bonne foi, je te ke garantis. [J’ai 15 arguments de très bonnes foi que je me garde car je n’y tiens pas]. Donc même sans la mauvaise foi de celui qui se disait concentré sur l’utilisation pro avant et qui ferme les yeux quand ça arrive, ça peine à convaincre. Au pire on pourra dire si tu veux qu’Apple a vraiment fait vraiment mieux en persuasion.

    L’événement Sumnit par contre, ça ça parle… Et ça ça témoigne de ce que tout le monde pensait relégué derrière les rideaux des iMachins…

    Pour le reste, étant tout à fait d’accord, j’économise des lignes, juste pour dire que tu ne devrais pas t’excuser, je ne vois pas qui pourrais te reprocher de donner un avis argumenté, fut-il un peu long.
    Bonne suite 😉 (et restez serein, ouaip 😉 )

  • christianvieira21@yahoo.fr dit :

    Je remarque que les intervenants de ce séminaire sont toujours un peu les mêmes : Mark spencer, Steve Martin, etc…Ils font parti des pionniers qui quelque soit l’approche, les yaks, motionvfx contribuent à la compréhension de FCPX/Motion et le partage d’expérience pour se familiariser avec les possibilités des outils vidéo d’Apple.
    Merci à eux et donc aussi les yaks.

    Sinon, mes connaissances se limitent à FCP7,X après des essais avec Edius, Premiere et de façon plus anecdotique Lightworks et même hitfilm. Le choix des solutions d’effets et de montage s’est élargi…tant mieux et tant pis car même là où je travaille la guerre de chapelle continue entre 7 journalistes et monteurs.

    Le fait que des doc pour TF1, FTV, des films internationaux soient réalisés sur FCPX donne l’impression de se sentir moins seul lorsque je dois argumenter sur ses atouts tout en connaissant le saut nécessaire pour passer d’une solution « classique » à celle-ci.

  • Vinc26 dit :

    Euh… l’événement est en juin ? Apple va ouvre ses portes pour permettre de rencontrer des des de FCPX ? Alors, connaissant leur fierté (sans jugement), il devrait y avoir eu une man importante de FCPX avant tout ça. Ils ne vont pas ouvrir leurs portes pour s’entendre dire… « euh… et c’est quoi la suite ? » 😉

  • Vinc26 dit :

    (Je réécris… merci les corrections automatiques)

    Euh… l’événement est en juin ? Apple va ouvrir ses portes pour permettre de rencontrer des développeurs de FCPX ? Alors, connaissant leur fierté (sans jugement), il devrait y avoir eu une MAJ importante de FCPX avant tout ça ! Ils ne vont pas ouvrir leurs portes pour s’entendre dire… « euh… et c’est quoi la suite ? » 😉

    (prochaine fois je relis…)

Laisser une réponse