YAKSERIES: RESOLVE STUDIO 14 – Collaboratif 2/2 : Configuration des stations


 

Cet épisode du YAKSERIES dédié à DaVinci Resolve Studio 14 fait suite au premier épisode traitant des fonctionnalités collaboratives de la nouvelle version 14. Cet épisode va vous montrer étape par étape comment configurer les stations Resolve pour installer les bases de données PostgreSQL nécessaire pour le travail collaboratif.

 

7 Commentaires

  • Samalaplaya dit :

    Hello Erwan,
    Très bonne présentation, bravo.
    Je pense qu’il est possible d’écrire dans le dossier data plus simplement qu’en ligne de commande mais peu importe.
    Sinon, pas d’infos sur les possibilités en réseau « non local » ?

  • Bonjour Samalaplaya,
    Par non local tu veux parler via le cloud ? Pour le moment je n’ai pas vu ou entendu parler de solutions cloud pour Resolve.
    La problématique est l accès au médias. Après, il est possible d’avoir 2 stockages identiques et de s’échanger les bases de données.???.. mais cela ne semble pas une solution viable … et sur.. et productive 😉

  • BrunoC dit :

    Salut Erwann,

    En effet sur PC c’est un peu plus simple, mais au lieu de faire cela en ligne de commande via le terminal, une autre astuce :
    modifier les droits de ce dossier data pour y avoir accès, modifier via text edit le fichier de conf, le refermer, puis remettre les droits d’acces sur ce dossier
    je viens tester et cela marche, tu valides Erwann ?

  • Bonjour Bruno,
    Oui c est possible de modifier les droits d’accès mais moins conseillé. Car cela peut engendrer des problèmes si les changements sont mal fait, mais oui c est possible !!!

  • Samalaplaya dit :

    Hello again,
    Oui, je pensais à une BDD partagée sur le réseau avec un rangement des rushes identiques sur les 2 postes ou plus, avec une MAJ toutes les x secondes de la BDD selon les actions des uns et des autres. À mon avis ça arrivera peut-être dans un futur + ou – proche… Merci de ta réponse.
    Pour l’écriture, je pensais à la même chose que Bruno (modif sur les droits du dossier uniquement), voire se mettre root ponctuellement dans l’annuaire le temps de la manip’

  • MOOSMEDIA dit :

    Merci pour cette explication très précise, c’est exactement ce que je cherchais !

    Samalaplaya, j’ai la même interrogation que toi , je cherche à travailler sur le même projet de deux endroits séparés géographiquement et avec des disques durs séparés. Cela peut apparement fonctionner si tu utilise deux disques durs externes qui ont le même nom et avec la même arborescence de fichiers. Ce qui en quelque sorte leurre Da Vinci :

  • Samalaplaya dit :

    @Moosmedia
    Ouais, ok, j’ai vu/entendu (à partir de 03:10), mais comme dit le monteur, « c’est quand même très touchy » 😉
    Bon, c’est vrai que ce n’est pas compliqué d’avoir la même arborescence dans le pool, avec des noms de fichiers identiques, tout comme le nom du DD.
    Je comprends aussi que Resolve ait besoin de concrètement reconnaître un peu plus que les fichiers, sinon les gars font n’importe quoi après et en plus se plaindront en accusant Resolve alors qu’il n’y aurait aucun effort de fait pour « ranger ».
    Maintenant je me demande 2 trucs précisément : 1/ exploitant le système fondé sur BDD, s’il ne serait pas judicieux que BMD impose par exemple une colonne « collaboration » à garder identique, ou pourquoi pas les noms reel des rushes pour fonder sa comparaison; 2/ le mec se connecte en local (192.168.x.x), mais à part la partie sécurité que serait à envisager à part, PostGreSQL pourrait accepter que le mec se connecte en tapant par exemple 83.166.138.15 (:-) ) depuis très loin. Il doit y avoir une raison à cette limitation, pour l’instant ça m’échappe.

    Merci en tous cas de ton rappel.

Laisser une réponse