FOCUS: Final Cut Library Opener d’Arctic Whiteness

Alors qu’Adobe et Blackmagic Design développent de plus en plus des flux de production collaboratifs pour leur logiciel de montage, Apple  n’a toujours rien annoncé pour Final Cut Pro X. Les monteurs ont du donc trouver des solutions afin de faciliter l’échange entre les différentes stations de montage pour partager les projets et les médias.

Le problème principale vient du fait qu’il n’est pas possible d’ouvrir une bibliothèque par deux monteurs au même moment, même uniquement en mode lecture. Pour ce faire, l’astuce est de dupliquer ma bibliothèque afin de pouvoir récupérer des éléments sans avoir à demander au monteur de fermer sa bibliothèque et donc de l’interrompre pendant son montage.

L’équipe d’Arctic Whiteness à donc travailler sur une solution simple et efficace et cette solution se nomme Final Cut Library Opener. Ce logiciel, vous permet de facilement copier une bibliothèque mais de façon éphémère, car une fois que vous avez copier les éléments et que vous refermer cette copie, la copie va automatiquement s’effacer. Outre le fait de copier la bibliothèque, Final Cut Library Opener s’occupe de la gestion des fichiers caches qui, s’ils sont situés en dehors de la bibliothèque, sont rapatriés automatiquement dans la copie éphémère, chose compliquée si le monteur doit le faire manuellement. De nombreuses options sont disponibles comme vous pouvez le voir dans cet épisode de FOCUS.

Final Cut Library Opener est disponible au prix de 9,90 euros pour le lancement, puis le prix passera à 19,90 euros. Une version d’évaluation est aussi disponible sur le site d’Arctic Whiteness.

3 Commentaires

  • Macgicien dit :

    Une technique intéressante pour un petit logiciel plutôt malin.
    Vivement l’arrivée de l’APFS pour éviter le temps de duplication. Là le logiciel deviendra réellement efficace.

  • VSD dit :

    Le logiciel FCPX est efficace en soit, ce qu’d’Artic Whiteness propose ne sert qu’aux maisons de production dont les monteurs ont un besoin de travail collaboratif… Le freelance seul dans son atelier, le retraité (hi hi moi !) devant mon Imac, n’en a pas besoin ! Cela ne m’empêche pas d’encourager le travail que fait Arctic Whiteness, sa Library Manager entre autres…

  • Minieditor dit :

    Encore une fonction indispensable qu’apple va se féliciter de déléguer à un éditeur tiers.
    Bientôt un plugin pour conserver les points in et out sur la timeline…

Laisser une réponse