Dans ce nouvel épisode de YAKSERIES dédié à DAVINCI RESOLVE 15, nous allons continuer la découverte de la nouvelle page FUSION avec la fonction CLIPS. Cette dernière permet l’affichage de tous les clips de la timeline de la page EDIT, et permet ainsi de passer de projet en projet, de composition en composition. De plus, elle permet de créer plusieurs versions de composition permettant de proposer au réalisateur des variantes du même projet. Dans cet épisode nous verrons aussi comment gérer les générateurs de la page EDIT dans FUSION et d’autres astuces.

5 Commentaires

  • litespeed dit :

    ben , c’est vachement bien ce soft, dommage que j’ai un vieil iMac
    je regarderai tout tranquillement.
    re re re re merci

  • VSD dit :

    Bien d’accord avec Litespeed 🙂 !!!
    Je trouve (pour ma part !) judicieux l’intégration de Fusion directement dans la table de montage !
    Si BMD intégre Fusion dans Davinci Resolve, je suppose qu’ils feront tout, pour qu’il soit 100% opérationnel ?
    Une petite question me trottine… Est ce que la « machine » utilisée devra être plus optimisée (confortable) du fait de l’intégration de Fusion ?
    Dans le sens ou…on utilise pas Fusion et en même temps Davinci Resolve dans cette machine ?
    En gros j’ouvre l’un ou l’autre pour un meilleur confort d’utilisation et ne pas « affaiblir » ma machine…
    Mais apparemment lors de mes essais (pardon, tes yakséries que je reproduis pour tester !!! ) mon iMac se comporte bien !!! 🙂

  • Samalaplaya dit :

    Salut Erwan,
    Cette fois-ci j’ai pris le temps de regarder (et la précédente aussi). Bien joué, comme toujours. En prod sur 2 projets en même temps, je ne peux pas mettre la beta 15 sur ma machine principale, mais j’ai évidemment suivi toutes les annonces majeures, dont les tiennes.
    Un mot concernant l’astuce du compound clip : je pense – à vérifier à terme mais c’est mon pronostic – que BMD rendra les générateurs visibles dans la partie clips (de Color et Fusion), parce le passage par le compound a été utilisé jusqu’à plus soif déjà (ici dans ton exemple + pour transformer un titrage en clip direction power bin + pour régler un pb d’alpha dans certains cas + dans un autre cas encore d’incidence d’un effet sur un clip de la piste dessous….). Bref à mon avis au vu des retours, ils sont dessus.
    Pour les versions, finalement ils ne font « que » (enfin dit comme ça on dirait que c’est trop classique) harmoniser la page color et la page fusion puisque dans la première tu as déjà une option illimitée de versions possible rien que sur un seul noeud. Par contre et c’est directement lié, ce qui va être bon de savoir c’est la latitude d’importation d’un projet Fusion standalone dans la page fusion de Resolve, puisque cette dernière est quand même prévue moins poussée que le Fu standalone.
    C’est ce qui est en train d’être fait chez BMD, et ce pourrait être intéressant pour un de tes épisodes (disons un spécial avancé ou que sais-je), peut-être en y ajoutant les macros, le scripting, le plug-in Krokodove ou tout en même temps hahahaha 🙂 🙂
    Bravo en tous cas et bonne continuation.

  • litespeed dit :

    il faut quelle config mac pour faire tourner tout ça , d ‘une façon disons…confortable ?

  • Samalaplaya dit :

    BMD met toujours à jour ses guides de config. comme ici : http://documents.blackmagicdesign.com/DaVinciResolve/20180407-79c607/DaVinci_Resolve_15_Configuration_Guide.pdf . Il faut dire que même avec des spec inférieures, ça peut tourner aussi hein, eux sont obligés de donner des recommandations « professionnelles » infaillibles pour leurs clients, c’est normal.
    C’est vrai qu’il faut une machine très correcte puisque Resolve utilise tout en 32 bits flottants, ce qui n’est pas le cas des autres NLE.
    En gros, il faut s’assurer d’avoir un SSD système, au moins un autre pour les rushes et rendus/proxies, au moins 4 mais plutôt 8 ou plus de coeurs CPU, 16 Go de ram, et un ou plusieurs GPU avec le plus de vram possible. Cette dernière facette est très importante, et ce n’est pas la force d’Apple, c’est un euphémisme de le rappeler.
    Perso j’ai un ancien macpro, 32 Go de ram, 2 x gtx 980 ti et un ssd + raid0 ssd sans compter les autres internes ou usb3. Énormément de monde est sur ces anciens MP pour des raisons pratiques (on peut mettre des GPUs PC et donc utiliser CUDA), mais sinon MP 2013, iMacPro ou un ou deux iMac précédents (je ne m’y connais pas bien du tout en iMac). Dans tous les cas : ne pas lésiner sur la carte graphique quand c’est possible.

Laisser une réponse